suivez moi

présentation

mardi 7 mai 2019

Vendeuvre



Photo du net












Je n’ai pas appris à conduire comme tout le monde. J’ai eu la chance d’apprendre à conduire sur une pièce de musée, d’ailleurs, je l’y ai vu… Un authentique tracteur Vendeuvre, un monstre tout de fer et d’acier ; quoi de plus normal, quand on vit dans une ferme ! 
Les secrets du double débrayage et double pédalage n’en sont plus pour moi. Comme le vélo, ça ne s’oublie pas ! Après une telle formation, la conduite d’une voiture paraissait facile. 
Ma première voiture était plus proche de l’épave que de l’auto, d’ailleurs, il était plus prudent d’avoir avec soi, une caisse à outils, pour être sûr d’arriver à destination... 
Mes progrès en mécanique ont été considérables, à cette époque-là. Mais le véhicule que j’aime depuis toujours, est une machine qui ne rime pas avec le besoin de personne… Une sorte de joujou extra, un piège à fille, un truc qui fait… Qui n’en piégea pas. 
On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre. Je n’aime pas la performance ni la compétition. Je ne suis pas un adepte du « Joe bar team* »… J’aime cette force tranquille qui me caractérise parfois ; celle que je ressens au guidon de ma moto.  Un concentré de puissance, d’agilité et de liberté, qui me laisse baba, cool. J’ai roulé par tous les temps, jusqu’au trop-plein...
J’ai fait une très grande pause et J’en ai redécouvert tous les plaisirs intacts. Je n’ai commis qu’une erreur de jeunesse avec… Mon œil masculin trop attiré par le déhanchement suave d’une passante  sans soucis. Je n’ai pu éviter le choc qu’elle m’occasionna… Pas une chute, non. Mais une superbe cascade digne des plus grands. 
Un choc, disais-je. Suivi d’une pirouette dans les airs avec une réception au sol, sur mes deux jambes, tel un gymnaste en plein exercice.
 
C’est chouette d’avoir plusieurs cordes à son arc...

                                                                                                                                                                                                                         
    









12 commentaires:

  1. Plus dure fut la chute, alors.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'autant plus dure, que c'était vraiment un accident bête de chez bête ! Je n'ai plus jamais regardé les filles ! Non, j'rigole... J'ai fait beaucoup plus attention, après. :)

      Supprimer
  2. Sympa à lire, et cool la photo ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, doublement... ! ;) je tiens bien la pose ! ;)

      Supprimer
  3. Ah les p'tites femmes qui se déhanchent font bien du tort, et freinent l'ivresse que l'on éprouve en chevauchant une jument motorisée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, toi aussi, tu trouves... ? :D J'rigole. Je n'incrimine personne, je ne m'en suis pris qu'à moi-même ; quel c.. ! Une demie seconde d’inattention, et c'était fait. Je n'ai rien eu, ma jument, à peine plus... Je suis reparti avec.

      Supprimer
  4. Depuis, tu as certainement changé ton "piège à fille" pour cette -Transalp- plus confortable que l'Africa Twin et moins agréable que les BMW. Penses tu qu'avec mes connaissances es moto, ce soit sur moi que tu te sois retourné à l'époque ? (rires) Il m'est arrivé la même aventure mais IL était à bicyclette !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince alors ! Tu étais dans le Cantal en juin 1989 ? C'était donc toi... ? :)Je vois que j'ai affaire à une connaisseuse... ! L'africa twin est trop haute pour moi. Une BMW, j'y pense souvent, mais j'aime bien ma vieille moto. Quant au vélo, je n'ai pas compté le nombre de chutes, mais les causes en étaient différentes.

      Supprimer
  5. Heureusement que tu es retombé sur tes deux jambes ! Et ce choc t'a sûrement fait retrouver les esprits ! Les passantes, passez, passez, je ne vous regarderai plus ! Ou cela a fait l'effet inverse, qui sait ? ;-)
    C'est toi sur la photo ? :-)
    Belle fin de journée (chez moi ensoleillée à cette heure, alors qu'il a plu toute la journée).
    Bises altiligériennes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! J'avoue que j'ai eu beaucoup de chance. Je ne roulais pas très vite. Mais lorsque j'ai vu que j'allais cogner la voiture devant moi, je me suis bien demandé comment cela allait se terminer... J'ai retrouvé mes esprits instantanément. Bon, je regarde toujours les passantes aux déhanchements suaves, mais seulement si personne n'est devant moi et cet accident me revient en mémoire... Je fais donc attention à ne pas la perdre, l'attention... :)
      Et enfin, Oui c'est bien moi qui tiens la pose à côté de ma moto, sur fond de ciel bleu du mois de mars de cette année. Pas comme aujourd'hui... :(

      Bises Puydômoises

      Supprimer
  6. J'adore les tracteurs anciens, à vapeur. Lors des "fêtes de la vapeur" on
    peut voir fonctionner de vieux modèles. Sinon, il y a des vidéos sur le Net
    extraordinaires ! TCHOU TCHOU !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que tu affectionnes aussi les locomotives à vapeur, que tu dessines super bien, d'ailleurs.

      Supprimer