suivez moi

présentation

samedi 15 juin 2019

Soldes


Tout doit disparaitre...

L’on vit une drôle d’époque, quand même ! Lucky Luke ne fume plus, non pas qu’il ait arrêté, non ! On a remplacé son authentique cigarette par un brin d’herbe. 
Pas sûr qu’il ait gagné au change ! Si ça se trouve, elle est transgénique et glyphosatée. Le commissaire Maigret a cassé sa pipe, enfin, Jean Richard, tout du moins ; dans ma mémoire, c’est encore lui qui l’incarne. 
Que serait le personnage de Michel Piccoli dans les choses de la vie, sans ces cigarettes, hein ?
On  « revisite » l’histoire, certains la nient, d’autres la modifient, la lissent. C’est en visitant ce musée (ici) l’été dernier en compagnie de mon fils de quinze ans, que je me suis aperçu de la forfaiture… 
Si la guerre y est bien décrite, l’occupation allemande, sous forme de bande dessinée, (façon tintin), la résistance, etc… j’ai été fort étonné de ne plus pouvoir lire les authentiques et nombreuses lettres de dénonciations… 
Pour les avoir lus, librement, trente ans plus tôt ! pfffft, passée sous silence, disparus, n’ayant jamais existées…
Je voulais que mon fils les voie, les lise, tout simplement. Pour en mesurer l’horreur et la bassesse. Ces lettres m’avaient marqué. Qui pour une jalousie, une parcelle de terre convoitée, un voisin indésirable, un amant susceptible, tous les prétextes étaient  « valables », avec les conséquences que l’on connait. 
Lissage de l’histoire… Je comprenais alors mon père, qui véhiculait son frère, réfractaire au sto, caché dans une charrette d’herbes, pour éviter de tenter le diable…
Annihilation de la mémoire, une façon de manipuler les peuples. 
Faire croire que tout était noir ou blanc, d’un côté les bons, de l’autre les méchants, fermer les yeux sur les brutes et les truands...
 
Un système binaire, la base de l’informatique ; attention aux bugs…



18 commentaires:

  1. Je trouve ça monstrueux aussi, cette interdiction de savoir, d'informer, de laisser parler la vérité même si elle blesse. A nous donc de garder en vie l'histoire secrète, dans les murs de nos maisons, dans la discrétion de nos enfants, qui apprendront ainsi que toute vérité n'est peut-être plus bonne à dire mais reste bonne à connaître.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est indispensable de connaitre la vérité, même si elle n'est pas très reluisante. Je m'emploie à transmettre ce que je sais. C'est aussi en ces lieux, qu'a sévit la bête du Gévaudan, en d'autres temps...

      Supprimer
  2. Je me faisais la même réflexion, il y a quelques jours, à propos d’une émission qui relater l’épopée des nuls. À cette époque dans les années 80, on pouvait rire à peu près de tout et de n’importe quoi et le vent de liberté qui flotter était formidable.
    De nos jours, on lisse, on aplanit, On pratique le politiquement correct jusqu’à la nausée. Je me souviens aussi d’un article que j’avais lu sur les modifications apportées aux livres de notre enfance, comme le club des cinq par exemple. On avait supprimé le passé simple, les tournure un peu littéraire, et tout ce qui pourrait choquer la bien-pensance, bref le livre était vidé de sa substance pour en faire un produit adapté aux enfants de maintenant. Je trouve cela regrettable de ne pas appeler un chat un chat, et de tourner constamment autour du pot en utilisant des périphrase du style « personnes à mobilité réduite » plutôt que de dire handicapé.
    La championne tous azimuts de ce genre de manipulation sémantique, c’est l’éducation nationale et son jargon alambiqué dont j’avais fait mes choux gras dans le billet intitulé les temps changent.
    Bises célestes du matin
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui me fait le plus peur, maintenant,c'est la manipulation des images, grâce à l'informatique. On peut faire dire tout et son contraire, images à l'appui et le tout très largement diffusés...
      Georges Orwell, au secours...

      les temps changent ? Je m'en souvient, j'avais adoré, mais sans commentaires...
      Bises tu soir

      Supprimer
  3. Pardon pour les fautes d’orthographe, Je dicte mon message à mon smartphone qui n’a pas forcément inventé la poudre tout le temps, lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a peut-être inventé la poudre d'escampette... :) Tout simplement !

      Supprimer
  4. Ici même nous sommes tous stupéfaits de lire ces lignes. Je vais apporter un peu d'eau à ton moulin : as tu (tout comme moi) entendu parler de ce projet : supprimer les deux premières guerres mondiales des manuels d'histoire ? "L'histoire" dans les années à venir débutera par la guerre d'Algérie . 14-18 et 39-40 ne seront connues que par les enfants dont les parents et grands parents se comportent comme toi.
    Autre sujet : les cigarettes supprimées des lèvres de Lucky Lucke ou (soit disant) de celles de tous les acteurs sont encore visibles sur nos écrans si le réalisateur accepte un petit -dessous de table-
    J'ai pris beaucoup de plaisir à te lire .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai entendu parler de ce projet. Je crois même que c'était une idée d'un petit président irascible... plus en fonctionnement.
      Quant à Lucky lucke, j'ai expliqué la chose à mes enfants, en leurs montrant la différence entre les albums et la dangerosité de modifier le passé,en passé décomposé...
      Merci pour le compliment, ça me fait plaisir et me motive davantage.

      Supprimer
  5. des dénonciations ? Que nenni ! Que de bons français résistants de la dernière heure
    Merci pour ce billet qui remet (un peu) les pendules à l'heure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des bons et des méchants, c'est trop simple !
      Je voulais publier ce billet le six juin... Des évènements personnels me l'ont fait repousser un peu.
      Merci de venir me lire

      Supprimer
  6. Eh oui, il faut que tout soit lisse, aseptisé, sans bavures ! C'est tout simplement du déni, et c'est grave, je trouve ! La vie, ce n'est pas cela. J'espère que nos enfants et petits-enfants ne seront pas dupes et chercheront à savoir et à comprendre. Mais nous sommes encore là pour leur en parler, pour leur dire, ne nous en privons pas !
    Belle soirée à toi, Xoulec. Bises du soir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne supporte pas cette façon de "modifier" le passé, c'est dangereux. C'est comme dans les histoires de famille... Parfois, ce n'est pas très reluisant, mais c'est l'histoire ; c'est elle qui nous fait comme nous sommes.
      Il y a des années de cela, dans un "échange" scolaire, une jeune Américaine était venu passer deux semaines en France, chez ma sœur, à Nîmes. Elle était très surprise de découvrir que la France et l’Europe avaient une histoire plus ancienne et longue que la leur. Pour elle, ce qu'elle en savait, l'histoire de l’Europe débutait le 6 juin 44.
      belle semaine ensoleillée, Bises Puydômoises

      Supprimer
  7. Dans les séries policières, on voit encore beaucoup d'acteurs/trices fumer
    comme des pompiers. C'est bien du "cinéma" tout ça.
    L'alcool bien présent
    aussi chez les flics des séries policières. Pour les dénonciations, à
    notre époque, je pense qu'il en serait de même. Quand on voit les
    dénonciations entre voisins pour le chant du coq ou les crottes de
    chien......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a bien moins de scènes où le tabac et l'alcool sont présent que dans le cinéma des années 70/80. C'est un reflet du temps, aussi, la consommation a baissé et le cinéma traduit cette baisse. Ce qui me gêne, c'est le fait de "modifier" les images du passé. Changer la cigarette de Lucky lucke par un brin d'herbe, vouloir supprimer la pipe de Jacques Taty et autres modifications, comme par exemple, supprimer le passé simple et autres tournures un peu littéraires, comme le dit Célestine, un peu plus haut.
      Pour les dénonciations, les temps ont changé, pas les gens...!

      Supprimer
  8. Je suis pour la laïcité, mais je déteste la « religion laïque » qui est en train de s'installer comme une bête tentaculaire.
    Il y a la nouvelle Histoire sainte de la France laïque, avec ses saints dirigeants, ses dévotions, ses incantations et ses prières. Son crédo et son catéchisme de ce qui est permis et ce qui est interdit, y compris dans le moindre acte de la vie privée. Il faudra ensuite se confesser devant le tribunal. Avouer ses péchés et recevoir la punition.
    Au Saint tribunal, c'est ma faute, c'est ma très grande faute, j'ai écrit un texte au passé simple alors qu'il fallait l'écrire au présent décomposé. Je demande pardon devant la France entière. Il m'est même arrivé de fumer dans les chiottes publics et je sais que celui qui m'a succédé risque d'attraper un cancer foudroyant dans la semaine suivante.
    Enfin je promets et je jure devant l'autel laïque de manger cinq fruits et légumes par jour. Sinon je serai déchu de ma nationalité française pour manque impardonnable de civisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La religion laïque, comme la religion tout court, me donne des boutons...
      Et comme disait Coluche :
      " J'ai fait tout qu'est-ce-qu'on m'a dit.
      J'ai fait deux enfants virgule six... j'en ai eu trois, j'ai pas trouvé la virgule.
      Et puis maintenant, j'ai plus de travail ; qu'est-ce-qui faut qu'je fais ?"
      --Réponse : " Ecrivez-nous de quoi vous avez besoin, on vous expliquera comment vous en passez"...

      Supprimer
  9. Dans notre famille on ne risque pas de les oublier ces lettres de dénonciation. C'est sur la base de l'une d'elle que la femme et l'enfant de mon oncle ont été déportés et sont morts en camp de concentration. Il avait commis l'erreur impardonnable à l'époque d'épouser une femme juive, et a eu le malheur d'avoir des voisins pour lesquels je ne trouve même pas de qualificatif. Mais l'un d'eux a écrit une de ces lettres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle horreur ! Je suis désolé d'avoir réveillé des mauvais souvenirs.
      Je tenais à dire que tout n'était pas aussi tranché qu'on voudrait nous le faire croire...
      J'ai lu ces lettres, quelques-unes et j'en ai été estomaqué, dégoûté plutôt!
      Cela ne laissait pas indifférent. Malheureusement, elles ne sont plus présentées et je le déplore.

      Supprimer