suivez moi

présentation

samedi 20 juillet 2019

Bibliothèque









-Dis donc, Xoulec ! Tu n’as pas honte, de te prélasser  de la sorte ?
-Ben, non ! Tu vois bien, je suis confortablement installé sous le tilleul, j’infuse…


- Mais au fait, qui es-tu, pour me demander des comptes ?

-Je suis ta conscience.

-Tu veux plutôt dire, mon inconscience ? Une sorte de Gémini Cricket, comme celui qui officie chez Célestine et que j’ai mis un temps fou à identifier…

-Non, je suis juste ton autre toi, celui qui partage ce même corps, ton côté pile.

-Ah oui, mon côté face est le capitaine de ce radeau qui me méduse !

-Effectivement, c’est toi le capitaine, oh capitaine. Mais je me dois de te rappeler que tu as une bibliothèque à fabriquer…

-Merci, mais tu devrais savoir que je suis comme la cigale de la fontaine ; j’attends que la bise vienne. Je suis plus à l’aise pour travailler. Ce n’est pas que je sois fainéant par ici, mais il fait si chaud à midi…

-Dis donc, tu ne serais pas un peu du sud ?

-heu, du sud, du sud, du sud de quoi ? Et qu’est-ce que tu insinues, par-là ? Je te rappelle que j’avance. Ce n’est pas une évidence, mais j’avance... Débiter un mètre cube de bois ne se fait pas en trois coups de cuillère à pot… Tout d’abord, définir ce que je veux réaliser, j’en ai déjà parlé : une bibliothèque louis XVI.
 




 








 Il faut ensuite répertorier toutes les pièces qui la composent, sur une fiche de débit. Tracer chaque morceau sur les planches de frêne et ensuite, procéder au débit, proprement dit. Attention les doigts !


 






 




 Voilà, après plusieurs heures à tronçonner, déligner, j’ai terminé ma bibliothèque. Euh, enfin, j’ai terminé le débit. Elle est là !



 
 






  N’est-elle pas belle !




Ah oui, j’oubliais ! Moi, j’ai l’image dans la tête… Pour vous, il va falloir attendre encore. J’aime laisser le temps au bois de se stabiliser avant de le mettre en œuvre ; opération qui ne débutera pas avant l’hiver. Je suis un gars lent, mais ça aussi, je l’ai déjà dit. 
De plus, en cours de route, je trouve le moyen de m’ajouter des ouvrages supplémentaires, comme ce superbe feuillet que je destine à la fabrication d’une palette de peintre. Si d’aventure en aventure, je croise le chemin de Chinou, ce sera pour elle…



 










Il ne me reste plus qu'a le raboter, chantourner, un coup de ponçage et je le remise dans un coin du garage.

42 commentaires:

  1. Plus qu'à... oh ciel, prolonge donc la sieste dans le hamac, et laisse plus qu'à à plus tard :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je me suis employé à faire... et c'est le "plus qu'a" que j'ai remisé dans le garage...

      Supprimer
  2. Je vais de découverte en découverte :
    Du Sud, dis tu (mais pas le même que le mien)
    Talentueux ébéniste créateur ...bonjour le travail de précision dans le dessin pour être au top dans les mesures et la découpe;
    Geminini Cricket ....le mystère reste entier.
    Gars lent ? je ne me souviens pas de l'avoir lu sur tes pages. Mais Galant, je le découvre en lisant que tu as pensé à moi en travaillant le bois. J'aime les mains qui travaillent et j'espère que tu as demandé à quelqu'un de ton entourage de photographier les tiennes en besogne, c'est plus interessant qu'un corps affalé dans un hamac .
    Allez, passe un bel été et si tu procastines, sutout ne culpabilise pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Du sud, c'est parce que je comprends l'occitan...;) Le massif-central, pour les gens du midi, c'est déjà le noooooooooord.
      Merci pour le "talentueux" ! Je n'ai aucun "coup de crayon". Le dessin industriel est le seul que je sais faire, et encore ! Pourtant, opération indispensable pour la réalisation de l'ouvrage ; je ne respecte pas toujours ma première idée.
      Gémini Cricket, est un clin d’œil à Célestine...
      Gars lent ? J’exagère souvent... J'aime bien ce jeu de mots.
      J'ai "sauvé" deux chutes, inutilisables pour mon ouvrage, le veinage est trop nerveux ; mais pour une palette, c'est top !
      Quant à mes mains ? J'y penserai, pour la suite... Pour l'heure, elles étaient occupées à photographier mon fils, affalé dans le hamac.

      Je ne culpabilise pas du tout. :) Je ne suis pas un "bête" de travail.

      Bel été à toi aussi.


      Supprimer
  3. Salut Didier ! J'étais sous la pluie salvatrice (pas une goutte d'eau
    depuis trois mois dans mon département !). ENFIN !
    Je te trouve bien courageux de bâtir un meuble par cette chaleur.
    Je trouve même ton fils courageux d'être dehors dans le hamac à des 35/39
    degrés. Moi, ça me tuerait. Je suis bien à 22 degrés ; au-dessus, j'ai
    chaud.
    Tu écris bien ; écris plus souvent, mon ami. Mets des photos, de la
    culture, de la littérature, du social, du patrimoine, des balades, de la
    créativité. Qui es-tu ? Que fais-tu ? Loup y es-tu ? T'es dans quelle
    région ?
    J'espère que tu mettras des photos de ton meuble une fois fini.
    Grosses bises !
    Je retourne dans le frigo...

    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pris mon fils en photo, dimanche dernier ; ici en Auvergne, les températures étaient supportables. Comme tu peux le voir, il portait même un sweet (Il avait froid :)). Ce n'était plus le cas, quelques jours plus tard...
      Merci pour le compliment ! Chaque fois que l'on me dit que j'écris bien, je n'en crois pas mes oreilles/yeux !!!
      Ma bibliothèque fera l'objet de plusieurs billets, suivant l'avancée des opérations.
      Quand il fait très chaud, je ne fais absolument rien, je m'repose, je suis très heureux ainsi...
      https://www.youtube.com/watch?v=lUq0xdUcOJE
      Si tu retournes dans le frigo, n'oublie pas de fermer la porte, pour éteindre la lumière... ;)
      https://www.youtube.com/watch?v=kN10BBGsY8U

      Merci de ton passage,
      Bise puydômoise

      Supprimer
  4. A en juger le croquis, ou le plan, cette bibliothèque va être superbe, mais elle va te demander certainement beaucoup de travail. J'ai hâte de voir son évolution et bien sûr de la voir finie !
    Bonnes vacances, Xoulec ! Bises altiligériennes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Effectivement, beaucoup de travail en perspective. Environ 200 heures, peut-être plus, je n'ai plus trop l'habitude d'évaluer précisément et puis, pour moi, je ne compte pas.
      Je ne sais pas si elle sera superbe, mais en tout cas, elle sera comme je la veux. En bois clair, d'une teinte naturelle, et aux dimensions adéquates.
      Bises Puydômoises

      Supprimer
  5. https://www.youtube.com/watch?v=f317gvBq26Q
    paresseux bien laborieux et talentueux, quelle chance tu as de savoir créer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fernand Sardou ! Je m'en souviens, merci !
      Une chance, oui, par rapport à celles et ceux qui ne savent pas.
      En fait, savoir créer, me vient depuis l'enfance ; je trouve même cela "normal".
      Petit, avec mes frères, nous fabriquions nos jouets (pas tous) en bois. Des modèles simples et basiques, arcs, flèches, épées avec des baleines de parapluie, sifflet en frêne, luge, caisse à savon et d'autres qui ne fonctionnaient pas toujours. Plus tard, nous fabriquions des outils, pour la ferme. Faut dire aussi que nous n'étions pas "riches". Naturellement c'est devenu mon métier.
      Merci d'être venue chez moi.

      Supprimer
  6. Impressionnée par la très belle palette de Chinou j'ai suivi le chemin pour me retrouver ici et je ne le regrette pas. J'aime le bois, son odeur quand on le coupe et son aspect chaleureux qu'on ne retrouvera jamais dans les matières dites modernes. Bon courage pour cette bibliothèque qui sera à coup sûr magnifique.
    Salut du nord du nord (non je ne bégaie pas, je suis Belge ;-) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle aussi, semble très impressionnée ! Depuis que je travaille ces matières dites modernes, je n'en aime que plus le bois.
      J'en avais parlé ici
      Salut du massif central (moi non plus, je ne bégaie pas)

      Supprimer
  7. Bonjour,
    J'ai suivi le lien que '' chinou l'artiste '' à mis sur son blog ..
    Bravo pour la palette, elle à l'air d'être touchée par ce geste
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le bravo ! Pour la palette, je n'ai pas trop de mérite, c'était mon métier (voir le lien dans la réponse à Photonanie). Je crois bien que par ce cadeau, je l'ai touché.
      Bon week-end.

      Supprimer
  8. J'ai suivi également le lien de ma chère Chinou et j'ai trouvé magnifique les deux palettes que tu lui as fabriquée. Elles sont nées de mains habiles et d'une grande gentillesse. Bravo! j'ai hâte de voir ta belle bibliothèque une fois terminée mais je serai patiente.
    Je suis comme Chinou, tu as beaucoup de talent..si, si tu peux me croire? A bientôt
    Belle fin de semaine à toi Xoulec.
    chatou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé sympa de faire quelque chose d'utile de ces deux chutes et je savais qu'elle apprécierait.
      Quant à ma bibliothèque, c'est un "gros chantier" qui va me prendre, je pense, deux ans. Et oui, je n'y travaille pas tous les jours, ni même tous les week-ends.
      Merci d'être venu déposer un commentaire chez moi.
      Beau week-end

      Supprimer
  9. Et me voilà arrivée tout droit de chez Chinou. Je suis une grande amoureuse du bois et j'aime tous ces magnifiques métiers liés au bois. Je dois dire que je serais comme Chinou, je ne sais si j'oserai mettre de la peinture sur ces magnifiques palettes. La bibliothèque sera belle, je n'en doute pas. Excellent week-end pour vous et bravo pour votre travail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je comprends parfaitement que l'on puisse hésiter à mettre de la peinture dessus, c'est la raison pour laquelle j'en ai fabriqué deux ! Une peut rester alors, intacte.
      beau week-end à vous aussi.

      Supprimer
  10. C'est un bien joli cadeau fait à Chinou et elle l'a apprécié !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore offrir un ouvrage fait de mes mains ; cela m'arrive de temps en temps. J'aime que ceux à qui j'offre, ou je donne, apprécient le geste. Tout simplement.
      Bon week-end

      Supprimer
  11. les palettes aperçues sur le site de Chinou sont magnifiques, je comprends qu'elle n'ose point s'en servir pour le moment. vous avez des doigts de fée et une belle âme d'artiste, bravo à vous. celine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! J'ai eu beaucoup de plaisir à les fabriquer. Pour les utiliser, il faut laisser mûrir... Mais comme je le dis plus haut, j'en ai fait deux.
      À elle de décider.
      Beau week-end

      Supprimer
  12. Moi aussi j'arrive droit de chez Chinou ! Un grand bravo pour ces palettes qui lui ont fait grand plaisir je crois !
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Ben moi, j'en suis sûr ! J'ai eu aussi du plaisir à les fabriquer.
      bonne semaine

      Supprimer
  13. Un très beau cadeau que tu as offert à Chinou, et comme je l'ai écrit chez elle, excellente idée d'en avoir fait deux. Une à garder intacte, l'autre à utiliser.
    Mais depuis ta bonne femme de neige, je le savais bien que tu es un artiste ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je ne me sens pas "artiste", mais je ne pouvais me résoudre à éliminer ces deux chutes comme de "vulgaires" bûches à mettre au feu. J'ai eu plaisir à les fabriquer, tout comme façonner une pas abominable bonne femme des neige ;) , à mettre en valeur ces feuillets très nerveux et à les offrir à Chinou, puisqu'elle avait évoqué la chose, dans le billet "Métier". Entre temps, l'idée a fait son chemin... Et son article est un grand merci qu'elle me fait.

      Supprimer
  14. Travailler le bois... voilà une aventure qui laisse s'exprimer librement inintelligence des mains. J'ai toujours dans la tête le mouvement de celles de mon grand-père qui façonnait tout ce qu'il voulait, avec patience. J'ai même dans les oreilles son souffle léger qui chassait de son établi les copeaux entortillés autour de son travail.
    Je retrouve tout ça dans tes mots... frissons.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout ce qui peut se fabriquer en bois et d'utile, dans une maison, est assez impressionnant !
      Moi, j'ai encore en mémoire le "sifflement" particulier du fer de la varlope, lorsque le copeau se forme. Mon père les appelait des rubans et cela en étaient;) .

      Supprimer
  15. Bonjour Xoulec, je viens aussi du blog de Chinou qui a laissé un lien. C'est beau de travailler le bois et j'admire. Les deux palettes offertes à Chinou sont superbes et je suis certaine qu'elle va en utiliser une et laisser l'autre telle quelle pour admirer les nervures du bois.
    Belle continuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Un beau métier, en effet ! Mais je ne le pratique plus pour le compte d'une entreprise.
      Je préfère le pratiquer uniquement pour moi et de temps en temps, j'aime offrir un ouvrage fait de mes mains.
      Merci d'être venue me faire un petit coucou.

      Supprimer
  16. Ho visto il regalo che ha fatto alla Chinou e confermo quello che scrive su di lei : Xoulec è un grand'artista. Ognuno di voi è degno  dell’altro perchè vostri talenti si sposano bene  

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grazie ! Beh, questo commento mi fa molto piacere. Sono felice di avergli fatto questo regalo.
      (Spero che il mio italiano è corretto)
      buon fine settimana

      Supprimer
  17. Fichtre! Fichtre! J'arrive aussi de chez Chinou et j'apprécie l'humour dans l'écriture, la plume intéressante et quoi? Une bibliothèque? Je n'en crois pas mes yeux! Quel talent! Pour moi, une bibliothèque c'est un peu du sacré avec tous les mots qui vont s'y retrouver après l'amour de la fabrication.
    Avoir deux mains aussi talentueuses! Fichtre! Fichtre! Pour une première rencontre, c'est top!
    Salut l'artiste!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la plume intéressante !
      Une bibliothèque, c'est un peu du sacré ! J'ajouterai que c'est presque du superflu, je n'en ai pas réellement besoin, mais cela fait des années que j'en ai envie et besoin de faire. Et puis, les livres auxquels je tiens, méritent mieux qu'un carton, sous l'escalier.

      Supprimer
  18. Je ne savais pas ce qui m'attendais en cliquant sur le lien de Chinou.... un Artiste parait-il? Mais comme tous les artistes celui-ci à la tête ailleurs, il doit avoir mille choses à rêver euh à faire... Je suis fille de menuisier alors j'ai hâte de découvrir cette magnifique et unique bibliothèque... Je repasserais, je suis patiente! Ravie d'avoir fait ta connaissance,

    je te laisse te reposer! enfin depuis mi-juillet ça commence à faire long! ( très jolie la palette de Chinou)
    a bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis parfaitement reposé, merci ! ;) Je vais pouvoir m'y remettre ; enfin, dès que j'aurai moins de mille choses à faire... Je publierai régulièrement l'avancée des travaux, mortaises, tenons, moulures, etc.
      Au plaisir de te revoir sur mes pages.

      Supprimer
  19. J'ai vu les palettes de Chinou : ce ne sont pas des palettes, mais de la poésie qui attend ses touches de couleurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est joliment dit. De la poésie palettisée !
      je ne saurai mieux dire !

      Supprimer
  20. Comme Chinou j'aime les métiers manuels
    Mais j'admire aussi ton talent d'écriture.
    J'attends de voir la bibliothèque prête à recevoir tes écrits.
    A bientôt poète manuel.
    Maryse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes écrits dans la bibliothèque ! Un simple tiroir fera très bien l'affaire ;) je ne suis pas très prolixe.
      merci de ton passage

      Supprimer
  21. Chinou a bien eu de la chance de profiter de ton talent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De la chance, d'un peu de hasard et d'un concourt de circonstance, oui, certainement... Cela fait, au final, de la chance

      Supprimer