suivez moi

présentation

dimanche 3 mars 2019

Défi








Il m’est difficile de relever un défi d’écriture. C’est pour cela que je n’en relève pas, sauf exception ; il en faut, pour confirmer la règle… 
Apporter mon grain de sel, coucher à l’encre noire des mots sortis tout droit de mon sac à malice sur du papier parsemé de grains de sable est une vraie folie. La bille du stylographe roule très mal et peut déraper à tout moment. 
Ne pas réussir à surmonter mes difficultés me chiffonne, m’embarrasse, comme une poule  peut l’être, avec un couteau ! Comme le dit l’expression. 
J’essuie beaucoup de difficultés pour parvenir à relever le défi. Le premier officiel, probablement le plus difficile... Ce n’est pas le tout d’apporter le blé au moulin, il faut moudre ! Il faut écrire. J’aimerais écrire un texte de toute beauté, un texte aussi doux à l’oreille que peut l’être la flanelle sur la peau nue. 
Un comme Célestine a le secret… Et ce, sans veiller trop tardivement ; ce qui n’est pas gagné. De plus, je n’ai jamais su faire un devoir d’écriture dans le temps imparti. La preuve, la limite de dépôt est très largement dépassée …








Pour ce défi d’écriture auquel je n'ai pas participé, il fallait placer les mots  sac - sel - sable - malice - papier - parsemé - folie - poule - essuyer - blé - moulin - beauté - peau - veiller




9 commentaires:

  1. Tu as parfaitement réussi, cher Didier, et je te le dis en vérité (mince me voilà qui parle comme Jesus, décidément) la prochaine fois, tu rends ta copie dans les temps. Tu verras comme c'est amusant de participer, d'être lu et de lire ce que les autres ont sorti avec les mêmes mots ou la même consigne.
    C'est même souvent réjouissant (sinon je ne le ferais pas, je ne suis pas masochiste)
    Bref, je trouve que tu t'en es très bien sorti et pour un début, c'est un beau début.
    Quant à la chanson de la rue Ketanou, j'adore !
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je me suis risqué pour le fun et puis, je me suis dit, pourquoi pas ? Alors j'ai publié. Pour la prochaine fois... ? Je dois laisser encore mûrir la chose !(Les défis, ce n'est pas pour moi...) ;) C'est ce que je disais des commentaires, des blogs, des, des, des...
      Alors, sait-on jamais...

      Supprimer
  2. Ce n'est bien sûr pas facile mais pourquoi vouloir se -mesurer-. Célestine le dit elle-même : elle est surdouée et écrit avec une facilité et une rapidité déconcertante. Heureusement tous les êtres humains ne se ressemblent pas;cela rendrait la vie bien monotone

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'écriture c'est ma peinture à moi, mon moyen d'expression, et c'est vrai que je ne cherche pas à me mesurer à toi en aquarelle. Je me contente de peinturlurer mes funambulles sans aucune prétention... Chacun est surdoué dans le domaine qui lui plaît est c'est très bien ainsi, tu as raison. ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. @ Chinou
      Je ne cherche pas à me mesurer avec qui que ce soit. Je connais mes limites ! Mais me mesurer à moi-même, je ne dis pas non.
      Me mesurer à Célestine ? Il faudrait être fou ou inconscient, ou bien les deux ! :) je ne croix pas l'être.
      Non, moi, ce dont j'ai peur, c'est du ridicule... Mais là, encore, je suis bien protégé, derrière mon pseudo qui fait écran... ;)

      Supprimer
  3. La flanelle sur la peau nue, ah que c'es bien trouvé... On la sent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il suffit d'en avoir porté qu'une seule fois, pour en ressentir le confort et en apprécier la douceur.

      Supprimer
  4. Je trouve que tu as parfaitement réussi ton défi d'écriture, Xoulec, tu n'as vraiment aucun complexe à avoir. Moi je dis, bravo ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Françoise ! Dans mon défi d'écriture (pas celui-ci), je progresse ; je progresse... :)

      Supprimer